Parole Aux Papas #25 : Quel serait ton idéal de vie ?

C’est une question simple que nous pose Juliette cette semaine, enfin en apparence, parce que c’est une vrai question « casse gueule », ce sera un peu mon bilan de la quarantaine, quelques années en avance :p

L’état des lieux :

Mon idéal de vie, celui que j’avais étant ado/jeune adulte, n’a rien d’exceptionnel, il se résume en quelques détails dans lesquels beaucoup se retrouveront :

Trouver une gentille petite femme et construire une famille qui soit en bonne santé, en pleine forme pour pouvoir profiter du quotidien sans les petits tracas qui nous pourrissent les jours, et surtout les nuits.

Avoir une grande maison avec un petit jardin qui soit un véritable cocon familial où chacun se sentirait bien et pourrait s’épanouir sans manquer d’espace, avec de la verdure, de la nature

petite_maison_prairie_ingalls_film

La Famille Ingalls / La petite maison dans la prairie

L’argent, il est tabou d’en parler et presque honteux de dire qu’on voudrait en avoir plus, mais que vous le vouliez où non, c’est le nerf de la guerre et beaucoup de choses en dépendent.

Je ne parle pas d’en avoir à ne plus savoir quoi en faire ou avoir des villas aux quatre coins du monde, juste de quoi ne pas avoir à faire attention en fin de mois et ne pas se demander si on pourra partir en vacances l’année prochaine, pouvoir voyager en famille, ailleurs qu’en France.

Pour ces trois premiers points, nous sommes en réalité assez proche de ce que j’ambitionnais lorsque j’étais petit, je me donne encore quelques années pour travailler encore plus dur et y parvenir, avec le soutien et la patience de ma tendre femme.

Une des choses dont je suis le plus fier aujourd’hui (après mes enfants :p) c’est que nous ayons pu gérer et assumer les 5 années de congé parental de Maman qui viennent de s’écouler sans trop de casse et de savoir qu’elle pourra aller au bout de la 6ème. Que l’un de nous deux puisse réussir à stopper son activité professionnelle pour être présent pour les enfants tant qu’ils sont petits était très important pour nous, ce n’était pas gagné d’avance et c’est surement la meilleure chose que nous ayons réalisée à ce jour.

whatever_im_late_anyways_wall_clock

Ce que j’aimerais améliorer ?

Aujourd’hui, quand je pense à l’avenir, j’aspire surtout à avoir plus de temps libre, je ne parle pas tant d’avoir des heures de repos, je n’en manque pas trop même si c’est mal réparti dans l’année, mais pendant ces heures de repos j’aimerais avoir l’esprit libre, être 200% disponible pour ma famille et mes petits.

Pour le moment cela n’arrive vraiment que pendant les vacances d’été, le reste de l’année le boulot m’absorbe complètement et le stress quotidien fait que j’ai parfois l’impression d’être ici mais ailleurs, de marcher à côté de mon corps, du coup, je rate ou n’apprécie pas certains moments à leur juste valeur, parce que je n’y ai pas la tête ou pire, parce que je n’en ai pas envie, juste besoin de calme.

On m’a dit il y a peu de temps que Claire (la vie des triplés) était une mère impressionnante, qu’elle gérait ses 4 enfants sans jamais s’énerver avec un calme et une patience d’ange, je ne la connais pas mais j’aimerais vraiment parvenir à acquérir cette force tranquille qu’ont certains parents, ceux qui ont toujours la patience de tout expliquer à leurs enfants sans jamais hausser le ton et qui sont toujours entendus et compris, du premier coup.

Après ce PAP je serais peut-être en instance de divorce, parce qu’il semble que rêver d’un peu mieux que ce que l’on a soit un aveu de non-satisfaction, et bien je le dis haut et fort, ce n’est pas vrai.

Rêver de mieux pour sa famille c’est important pour avancer et même si on ne parvient pas toujours au plus haut de ses espérances cela ne veux pas dire qu’on n’apprécie pas ce que l’on a.

Je suis bien conscient d’avoir de la chance d’être entouré par la femme et les enfants merveilleux que j’ai et c’est aussi pour cela que je désire toujours ce qu’il y a de mieux pour eux, pour nous.

Je vous souhaite à tous, vous tous ici, de parvenir à atteindre votre idéal de vie 🙂


 

Chaque semaine, Juliette de Conboudu donne la parole aux papas autour d’un sujet qu’elle choisit, c’est cool et les participants sont tous vraiment sym-papa !

comboudu-parole-aux-papas

 

Melvin

Papa en apprentissage permanent au contact de mes deux petits monstres de 2 et 6 ans. J'ai des avis parfois tranchés mais tu peux essayer de m'en faire changer ;) 

  13 comments for “Parole Aux Papas #25 : Quel serait ton idéal de vie ?

  1. 20 juillet 2014 at 23 h 32 min

    Mon idéal de vie ado c’était plutôt fiestas, voyage, sac à dos, et potes. Ca n’a duré qu’un temps, le temps que je trouve Papadine qui a fait de moi une femme, une mère.

    Du coup je pense que mon idéal de vie est celui que je vis aujourd’hui. M’épanouir à travers le regard de mon mari et à travers les yeux de mes enfants c’est mon idéal.

    Alors oui avoir plus de sous à la fin du mois pourrait nous faciliter la vie, pouvoir aider financièrement ma mère malade, changer ma Clio pourrie et amener mon fils chez Mickey aussi mais le plus important est que j’ai MA famille et que je fais tout pour la glorifier!

  2. 17 juillet 2014 at 18 h 24 min

    Un bel article.

    On ressent que tu as trouvé un équilibre dans ta vie de famille, et ça c’est aussi un idéal :).

    Ne t’imagines pas que certains parents ne craquent jamais, je pense qu’ils arrivent simplement à mieux cacher leur envie de meurtre :):). Mais il n’y a pas de parents parfaits, peut-être ont-ils de la patience, mais pas ton imagination pour les jeux ou d’autres qualités que toi possèdes. On ne joue pas avec les mêmes carte mais au même jeu et tout le monde a sa chance :).

    Je t’encourage à continuer de rêver de mieux, c’est un signe que tu veux aller de l’avant et rien d’autres.

    Si ta femme veut divorcer après ce billet c’est qu’elle n’a rien compris :).

  3. 16 juillet 2014 at 22 h 03 min

    poney, calins, licornes et bisounours sur vous les amis<3

    • Mel
      17 juillet 2014 at 7 h 36 min

      hahahaha 🙂 Merci, sur vous aussi ! <3

  4. MamanPresqueParfait
    16 juillet 2014 at 19 h 35 min

    Totalement d’accord avec toi juliette , très beau billet mais je n’en doutais pas une seconde 😉

    • Mel
      16 juillet 2014 at 20 h 07 min

      Oui enfin quand je t’ai annoncé le sujet tu m’as quand même dit « Oui mais si tu rêves de mieux c’est que t’es pas heureux ici » mais je t’aime quand même hein :p

      • MamanPresqueParfaite
        16 juillet 2014 at 20 h 16 min

        C’est parce que je ne voyais pas les choses sous cet angle 😉

  5. 16 juillet 2014 at 19 h 25 min

    Un beau billet teinté de sagesse, de douceur et de juste ce qu’il faut de diplomatie… Après tout, le propre d’un idéal, c’est de ne pas pouvoir être atteint. Et continuer sa quête ne signifie pas se plaindre de son sort.

    • Mel
      16 juillet 2014 at 20 h 10 min

      Comme l’as souligné Complètement Papa dans sa participation, le propre d’un idéal est d’évoluer, je pense que si un jour j’atteins cette idéal une autre étape viendra pousser la quête un peu plus loin, s’assoir dans un quotidien qui n’évolue plus, cela doit être ennuyeux à mourir 🙂

      Se poser des petites étapes vitales et importantes permet de les atteindre et de connaitre des satisfactions pour ne pas vivre que de frustration.

  6. 16 juillet 2014 at 19 h 12 min

    Merci pour ce billet.
    Je suis persuadée que tu ne seras pas en instance de divorce car tu soulignes tellement qu’elle est la femme de ta vie, que cet idéal serait bien entendu à vivre avec elle a tes côtés.

    • Mel
      16 juillet 2014 at 20 h 11 min

      Ça devrait aller en effet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *