#PAP 26 : Est-ce que l’adoption est envisageable pour toi et pourquoi ?

Bien content de retrouver nos petites habitudes avec le PAP 😉

L’adoption, un bien vaste sujet qui pourrait ne pas me concerner parce que j’ai eu la chance de rencontrer ma femme qui m’a donné 2 supers petits mecs sans aucune difficulté (enfin presque)

En réalité il en est tout autre 😉

Déjà petit j’ai souffert des moqueries liées à l’adoption, mon grand frère a les cheveux frisés et le teint un peu plus mat que, oui, nous n’avons pas le même papa, pour moi cela ne fait aucune différence et pour mon papa non plus car il l’avait adopté.

Ensuite, j’ai connu des amis qui ont lutté des années pour adopter, ils avaient des situations d’enfer, très stables, éduqués mais elle était malheureusement stérile et cela fût un véritable parcours du combattant mais ils y sont parvenu, à cette époque je m’étais déjà demandé ce que je ferais à leur place.

Oui, sans aucun doute, si je n’avais pas pu avoir d’enfant j’aurais essayé d’adopter, une vie sans enfant je ne le conçois pas même si aujourd’hui, à 37 ans, je n’ai pas vraiment envie d’en avoir un 3ème.

Quand on parle adoption, on pense souvent à un bébé, aujourd’hui, (et notamment en regardant PBLV – ne me jetez pas la pierre, Pierre) je me rends compte qu’il y a plein d’adolescents adoptables qui galèrent, cela remet beaucoup de choses en cause quand on y réfléchit.

Pas immédiatement, il y a trop de choses en cours chez nous mais après tout, en cas d’envie d’un autre enfant quand les nôtres auront grandi et si nous avons la chance d’en avoir les moyens, je n’exclus pas le fait de pouvoir devenir famille d’accueil ou adoptante pour donner une chance de réussir à un enfant qui n’en aura pas eu dans sa petite enfance.

Si je dois finir en parlant avec mes tripes, je suis juste révolté que la démarche d’adoption soit aussi longue et compliquée, on ne devrait pas empêcher des couples -et je tiens à préciser que peu importe qu’ils soient GLBT- qui ont de l’amour à donner sans compter de pouvoir accueillir des enfants qui ont tant besoin d’en recevoir.

Après tout, il y a beaucoup de familles « paumées » qui font des enfants sans rien avoir à justifier alors pourquoi tant de démarches pour donner de l’amour à des enfants qui en manquent cruellement ?

 


Chaque semaine, Juliette de Conboudu donne la parole aux papas autour d’un sujet qu’elle choisit, c’est cool et les participants sont tous vraiment sym-papa !

comboudu-parole-aux-papas

  9 comments for “#PAP 26 : Est-ce que l’adoption est envisageable pour toi et pourquoi ?

  1. 5 septembre 2014 at 18 h 04 min

    Je ne sais pas si en Belgique cela est aussi compliqué qu’en France je t’avoue.

    Toutefois je pense préférable que le système soit plus long pour s’assurer du bien fondé des familles (combien de cinglés tentent d’adopter chaque année…).

    Mais je rejoins l’avis que ces démarches sont largement trop couteuses et longues. Malheureusement les bons futurs parents payent le prix des mauvais qui tentent d’adopter.

    • Mel
      5 septembre 2014 at 21 h 27 min

      En France il ne me semble pas que ce soit justement la partie « agrément » qui prenne le plus de temps mais je ne suis pas assez calé sur le sujet pour l’affirmer.

  2. 4 septembre 2014 at 22 h 26 min

    GLBT ? Ça veut dire quoi ?
    JJ’ai commenté l’article de Juliette en disant à peu près la même chose que toi 😉 plus concernée pour le moment mais si je n’avais pas pu avoir d’enfant je n’aurai pas hésité. Et puis en France et des enfants plus grands pourquoi pas : j’ai l’impression que tout se passe à l’étranger … c’est bien dommage … peut être parce que justement les démarches sont longues et compliquées …

    • Mel
      5 septembre 2014 at 7 h 19 min

      GLBT est l’abréviation (que j’aime pas trop mais qui est d’usage courant) pour les familles Gay Lesbiennes Bi Trans.

      Chez nous c’est vraiment décourageant et paradoxalement c’est aussi horriblement coûteux et ça je ne le comprend toujours pas.

      Je connais un couple dont les parents ont vendu leur maison pour retourner vivre en appartement pour pouvoir financer les interminables voyages à l’étranger car les enfants étaient au Brésil et le coût des associations, en France il ne pouvaient pas adopter parce qu’ils étaient proches de la 40ène tous les 2 et se faisaient claquer toutes les portes :/

  3. 3 septembre 2014 at 21 h 14 min

    Oh chouette, tu participes, quel bonheur ❤️ Je t’ajoutes dès que possible. (Bizarre, je ne reçois toujours pas la NL)

    J’en apprends un peu plus cents chouette même si dans le fond du sujet cela a du être difficile. Pfff, ça m’énerve les moqueries.

    Et tu as raison, nous pouvons adopter de grands enfants et faire famille d’accueil aussi.

    Merci encore et bisous à vous 4

    • Mel
      4 septembre 2014 at 6 h 24 min

      😉

      Je ne te trouve pas dans la liste des abonnés, c’est peut être pour ça ;p

      Pour les familles d’accueil y’a aussi celles qui accueillent en transit des enfants malades qui viennent se faire opérer ici mais cela doit être super dur :/

    • 4 septembre 2014 at 22 h 28 min

      Juliette je me suis abonnée en laissant un com et en cochant la case sous le com 😉

      • Mel
        5 septembre 2014 at 7 h 20 min

        Sinon sur le bandeau de droite du site y’a la case « abonnement gratuit » depuis la nouvelle apparence ;p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *