J’ai testé : Le pistolet à peinture PFS5000E Bosch

Comme le savent certain(e)s nous allons déménager très prochainement après 1an de chantier de construction.

Parmi les choses qui n’étaient pas prévues à la réalisation par le constructeur, il y a la peinture, et particulièrement celle des volets (nous n’avons pas voulu de stores électriques).

Rien que l’idée de peindre 50m² de volets au pinceau en extérieur avec toutes les manipulations que cela impliquait à eu raison des quelques cheveux qu’il me restait.

C’est après avoir vu/lu les tests de Papacube et TillTheCat que j’ai eu envie d’acheter un pistolet à peinture. Tout le monde a bien ri argumentant « un pistolet à peinture, ça ne sert à rien, un bon vieux rouleau et ça va vite. » mais je n’en fais qu’a ma tête, sache le.

Je me suis donc offert ce superbe PFS5000E de Bosch, non sans mal puisqu’il a fallu argumenter auprès de ma brune pour en justifier l’achat.

1-PT-19913
Pourquoi ai-je autant insisté pour avoir ce pistolet ?

1- L’économie

Cela peut paraître paradoxal puisque l’appareil coûte quand même la bagatelle de 200€, toutefois pour peindre une telle surface il aurait fallu que j’y passe quelques rouleaux et quelques pinceaux, tous ne survivent pas forcément au lavage dans de bonnes conditions, un bon rouleau coûte environ 10€ il m’en aurait fallu plusieurs, idem pour les pinceaux, un bac à peinture, et j’aurais bousillé un ou deux pantalons. (I am bourrin)

Le temps c’est de l’argent ! J’ai fait la totalité des 3 couches en seulement 6h de boulot, comme on peut doser la charge, cela sèche plus vite on enchaîne les couches plus rapidement.

L’économie de peinture, sûrement le poste le plus important. Avec le pistolet j’ai fait 50m² de rendement en 3 couches avec 15l de peinture, au rouleau j’en aurais gâché beaucoup plus entre les « sur couches » et ce qui part dans l’évier après les lavages de rouleau. Sachant qu’en prenant de la très bonne peinture (je n’ai pas envie de refaire les volets dans 2 ans) il faut compter presque 150€ les 5l, un pot de plus et le pistolet était aux 3/4 payé.

2- La simplicité

On remplit le godet et on peint, pas besoin de se baisser toutes les 2mn pour recharger son rouleau, et ça, pour le dos, ça n’a pas de prix, on y gagne du coup en temps … j’oserai dire qu’on passe presque autant de temps a recharger qu’a peindre avec des rouleaux.

3- La qualité de travail

Parce que le résultat est impeccable, aucune coulure, une couverture uniforme sur toute la surface

Au final, avais-je raison d’insister ? Sans aucun doute ! (et sans aucune mauvaise foi)

D’autant que je vais avoir encore de la peinture à faire en intérieur et compte tenu de la précision du pistolet je vais m’y attaquer avec lui.


D’un point de vue purement commercial, le PFS5000E tiens t-il les promesses faîtes par la marque ?

 

– La Technologie ALLPaint : pulvérisation facile de tous les types de peinture sans dilution

Totalement vrai, pourtant le marchand de peinture m’avait dit « La lucite est quand même très épaisse, je vous conseille de la diluer à 3% au moins » QUE NINI 0% de dilution et même pas il n’a toussé ! (il faut tâtonner un peu pour trouver le bon réglage volume d’air/pression, genre 3 minutes)

– Système SDS très pratique pour un remplissage rapide du godet et un nettoyage facile

Pour le remplissage c’est top effectivement, par contre pour le nettoyage c’était relativement long

– Godet ConstantFeed pour une alimentation en peinture constante même pour les travaux près du sol ou en hauteur

C’est relativement vrai, mais il ne faut pas descendre trop bas en niveau de peinture sinon il crache en inclinaison.

– Très grande mobilité et grande portée grâce au tuyau flexible de 4 m et aux roues intégrées

Fantastiquement maniable, j’ai travaillé sur une largeur d’alignement de mes supports de 7m, la centrale au centre je n’ai jamais eu à la déplacer, bon j’ai un peu peint le tuyau sur un malentendu, cela arrive 😉

– Débit d’air réglable en continu pour un bon contrôle de l’application de peinture

Très pratique pour faire le réglage de départ, on peut aussi changer le sens de pulvérisation (horizontal, vertical, rond) sans rien éteindre, c’est diablement efficace pour changer de sens en cours de peinture.

– Mise en marche et arrêt de l’appareil par interrupteur au pied

Pas besoin de poser le pistolet et de se baisser pour éteindre ou remettre en route.

– Solution de rangement pour le tuyau flexible et les buses

Le système d’enroulage du câble autour de la centrale est bien pensé mais toutefois un peu juste si ce n’est pas « parfaitement » aligné.

Côté accessoires, il est livré avec 2 godets+couvercle, 3 buses (peinture, vernis et laques, lasures), une brosse de nettoyage et un filtre à peinture.

Pas convaincu ? Je te laisse une petite vidéo de démonstration 🙂 et si tu as des questions, des doutes, n’hésite pas à demander 😀

C’est magique non ? Le seul point négatif pour moi c’est le nettoyage, mais j’avoue avoir bossé un peu dans la précipitation (les soirs après le boulot et avant que la nuit ne tombe) du coup je n’étais pas très précautionneux lors des remplissages, je le serais plus la prochaine fois. J’ai passé 1h à le nettoyer parfaitement.

A savoir si je recommande ce produit ? Sans aucune hésitation, il existe des plus petits modèles mais si vous avez des travaux d’ampleur ou si vous aimez refaire vos peintures régulièrement ce sera un achat plus que rentable dans le temps.

Je tiens à remercier sincèrement Papacube qui à gentiment répondu à mes questions avant que je décide d’acheter le mien 🙂

Cet article est un test réalisé en toute indépendance suite à l’achat et l’utilisation de ce produit dans notre quotidien. Il s’agit de notre avis donné sur le produit en toute liberté sans aucune contre partie commerciale.

Vous êtes propriétaire de la marque ou du site commercialisant ce produit et souhaitez user du droit de réponse ou de précision sur un de nos tests ? Vous pouvez nous contacter sur les réseaux sociaux.

  2 comments for “J’ai testé : Le pistolet à peinture PFS5000E Bosch

  1. Cindy
    24 avril 2016 at 19 h 33 min

    Bonjour,
    Je sais que l’article est vieux mais peut être pourrez-vous m’aider. J’ai acheté ce même pistolet à peinture pour repeindre un meuble. J’ai acheté une peinture murs& boiseries conseillée par le vendeur. J’ai des fais des essais avec le pistolet cet après-midi mais je n’arrive à rien. Je pense que je n’arrive pas à faire correctement les réglages. Lorsque j’utilise le pistolet il fait des gouttes très épaisses qui ne recouvrent pas très bien le bois. Si je passe plusieurs fois le résultat n’est pas lisse ça fait comme des petits trous partout.
    Comment faites vous les réglages ? Et quelle textures doit on obtenir au final? Merci

    • Mel
      25 avril 2016 at 19 h 28 min

      Bonjour Cindy,

      Certaines peintures sont trop épaisses et il convient de les diluer, pour mes volets j’avais pris de la gamme « lucite » relativement épaisse mais qui est passée sans dilution, le peintre qui est venu m’aider pour ma peinture intérieure m’a dit qu’il diluait de 10 à 25% en fonction de la peinture quitte à passer plusieurs couches si cela n’était pas fluide à la pulvérisation (mais il a du matériel beaucoup plus pro)

      Pour le problème des « trous » je pense plus que cela viendrai du support mais dans le doute, et pour ne pas t’induire en erreur, j’ai préféré demander à mon contact chez Bosch qui devrait nous donner un retour sous 1 à 2 jours, je t’en fais part dès que je l’ai (ou bien il viendra peut-être le faire directement)

      Melvin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *