9 ans plus tard, nous allons nous séparer.

C’est ainsi, c’est la vie, on prend de l’âge et des décisions qui nous poussent vers d’autre horizons.

Tu as été témoin d’un grand nombre de mes projets et c’est aussi grâce à toi que nous avons pu fonder cette famille dans de belles conditions, tu m’as ouvert les grands espaces et permis de m’épanouir un peu plus, en tant qu’homme, en tant que père de famille.

Cela n’a pas été toujours facile, J’ai adoré ces années chaleureuses autant que les périodes ou tu étais vraiment très froide.

Durant ces 9 années tu as protégé ma famille et vu naître mes 2 enfants. Ce n’est pas un constat d’échec, juste une page de vie qui se tourne.

Je repense à toutes ces choses qu’on à partagé, cela va de notre premier « grand » canapé au piano de cuisine que nous pouvions enfin caser, nos coups de joie et nos coups de gueule durant lesquels tu as parfois senti claquer bien fort les portes.

C’est en ton cœur que Maman a perdu ses os (©Noa) pour Maël, que nous avons vécu les 2 retours de maternité pour faire découvrir à Noa et Maël les chambres que nous avions préparées pour eux avec tant d’Amour.

C’est ici qu’ils ont fait leurs premiers pas, qu’il ont souvent failli se casser les dents sur le carrelage ou sur ta petite terrasse surplombée d’une marche bien trop haute pour eux.

C’est dans ton jardin qu’ils ont eu la chance d’avoir leur première balançoire.

Aujourd’hui nous allons te quitter,toi, cette maison dans laquelle nous avons passé 9 ans de notre vie.

IMG_6186

Nous avons signé notre « dédite » ce week-end et ce qui ne devait être en réalité qu’une petite signature sur un papier de quelques lignes m’a fortement pincé le cœur.

Quand j’y pense, tu es une partie de notre famille, nous parlerons sûrement souvent de toi et c’est avec mélancolie que nous te regarderons quand nous passerons dans cette rue lors de nos balades dominicales, les enfants diront peut-être plus tard « c’est la maison de mon enfance ».

Dans 3 mois nous partirons construire la suite de notre vie dans une autre maison, notre maison, mais tu resteras toujours dans nos cœurs.

  5 comments for “9 ans plus tard, nous allons nous séparer.

  1. 3 septembre 2014 at 23 h 12 min

    Et moi je me souviens de bons apéros dans cette maison !
    Faudra penser à venir voir la nouvelle 😉

    • Mel
      4 septembre 2014 at 6 h 29 min

      Putain, tu me « parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre » là … 😉

      • 7 septembre 2014 at 14 h 06 min

        Faut quand même pas exagérer ! J’attaquais pas l’apéro à 12 ans ^^

        (ps tu peux effacer le commentaire de boulet précédent :D)

  2. 3 septembre 2014 at 18 h 07 min

    Ahahah je me demandais bien ce que cachait ce titre évocateur 😉
    Bon et bien bonne préparation de cartons alors !

    • Mel
      4 septembre 2014 at 6 h 21 min

      J’avoue j’ai un peu abusé du titre ^_^

      Merci, il va nous falloir du courage et des nerfs bien accrochés :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *