5 Trucs qui me gonflent : Au Supermarché !

Voici la suite de ma série « Les 5 trucs qui me gonflent », après « en voiture » je vais vous parler du supermarché.

C’est un endroit où j’adore aller lorsqu’il n’y a personne, je suis même capable de flâner des heures au rayon culturel sans rien acheter. (je ne suis pas intelligent, je fais juste genre)

Mais le supermarché c’est aussi un des rares endroits (je crois bien que c’est le seul en fait) où je met mon tél en mode ipod et que j’enfourne la deuxième oreillette du kit piéton dans mon oreille gauche.

Vous l’avez compris, je suis un peu agoraphobe, non, en fait, j’aime pas les gens, surtout ceux du supermarché.

[Attention : cet article contient des violences linguistiques]

Le petit cinquième : L’animateur, venu ici pour la journée pour vendre sa tapenade et qui te poursuit dans l’allée centrale pour te la faire goûter à tout prix, tu as juste envie de lui faire manger sa tartine par les narines mais tu te souviens qu’il a le mérite de travailler, même si c’est un boulot qui fait chier les autres, tu te fends juste d’un « non merci, je suis au régime » en pointant ton bide (Je suis enceinte ne fonctionne pas pour un homme)

Le quatrième : On l’a tous celui là, le mec qui, alors que tu t’es mis à 1000km de l’entrée, au fond du parking pour ne pas prendre un coup de portière, vient se garer à côté de toi avec sa Simca 1000 genre « tiens je vais faire exprès de venir à côté de toi pour te faire chier »

simca

En général je change de place, oui, je suis un maniaque. (et pas un jacky j’ai pas une caisse tunée j’ai un gros break de père de famille, ça me fait juste chier qu’on me nique mes affaires au prix que ça coûte.)

Le troisième : Le gars (parce que ça c’est un truc de mec) qui a pris son ticket au poisson juste avant toi, tu as le n°84 et nous en sommes au 71, autant dire « une plombe à attendre ». Arrive presque ton tour, la vendeuse hurle 4 fois « 83 » avant de passer à « 84 », tu commences par lui dire bonjour puis lui demander ce que tu veux quand ce gros connard arrive en hurlant « HO J’AI LE 83 VOUS AVEZ PAS APPELÉ LE 83 ! » et que la pauvre vendeuse lui répond que si, 3 fois (non 4 en fait mais comme il était parti se balader dans un autre rayon il n’a pas entendu), et comme il hurle encore plus fort -c’est dans ses gènes, le primate « chemise ouverte, chaîne en or qui brille » aime avoir raison- je le laisse passer, par compassion avec la vendeuse.

chemise

Un jour je lui balancerai un « hé gros con, t’avais qu’a pas te casser ailleurs et attendre ton tour comme tout le monde, dans la file, de plus t’en prendre à une nana d’1m50 qui ne peut même pas te dire d’aller te faire foutre au risque de perdre son boulot c’est pas très courageux »

Le jour où j’aurais des muscles.

En second : Les espèces de conasses de ménagères qui pensent qu’elle vont sentir du doigt l’avocat le plus enclin à être mangé avec une tonne de mayonnaise et de thon ce soir et qui enfoncent allègrement leur gros pouce dégueulasse dans une 20ène d’avocats avant de garder le 21ème, alors que dans le bac tous étaient presque de même maturité.

Toi tu arrives derrière et quand tu épluches ton avocat il est tout oxydé tellement que tu pourrais lancer une identification biométrique si tu avais le matos des experts dans ta cuisine (non, le kitchenaid ne compte pas !)

En premier : La vieille bique personne âgée qui arrive à la caisse et te passe devant sans même te demander ton avis en te lançant un « j’ai que ça, je vous passe devant » alors que toi aussi tu es pressé que tu as ton sandwich et une bouteille d’eau et que tu reprends le taf dans 4mn30.

mamie-doigt

Alors celle là j’ai juste envie de lui jeter à la tronche le premier truc en verre qui se trouve à portée en tête de gondole, mais je suis quelqu’un de civilisé (ou un gros dégonflé je vous laisse juge).

J’ai d’ailleurs un pote qui l’est beaucoup moins que moi qui s’est un jour fendu d’un cordial : « Mais je vous en prie madame, je comprends que vous soyez pressée. Moi non plus, si j’étais vieux et si près de la mort, je ne voudrais pas perdre de temps à la caisse »

Et toi, il y a des choses qui t’énervent plus que d’autres au supermarché ? (a part les mecs comme moi :p)

 

  11 comments for “5 Trucs qui me gonflent : Au Supermarché !

  1. 29 mai 2015 at 12 h 10 min

    Haha c’est trop rigolo!! Oui je vois que nous vivons tous les mêmes expériences au supermarché… Moi, carrément sans gêne… la mamie qui veut me passer devant alors que j’étais enceinte de … 9 mois lol… nan mais!!!

  2. 20 mars 2015 at 15 h 24 min

    Le changement de rouleau de ticket de caisse ou de caissière quand c’est pile poil à ton tour de passer !! Tout ça me fait penser à l’excellent bouquin d’Anna Sam les tribulations d’une caissière, à lire pour ceux qui ne l’ont pas fait, c’est poilant !

  3. 22 février 2015 at 21 h 10 min

    Le coup de l’avocat c’est tellement vrai, c’est bien pour ça que j’en achète rarement ….

    Moi j’ai eu la spéciale de la décennie par une caissière un peu aigrie de carrefour.

    Je passais à la caisse prioritaire, enceinte donc, elle m’a dit vous avez la carte d’invalidité ? Je réponds donc le plus naturellement du monde mais je suis enceinte .

    Etant couverte, ça ne se voit pas forcement, et là elle m’a gratifié d’un magnifique ….  » Montrez moi !! »
    Je savais pas trop si il fallait rire ou pleurer sur le coup, je revenais d’un rendez vous chez le docteur, je lui ai étalé toutes mes feuilles d’analyses devant sa petite gueule mdr elle a plus osé rien dire !

  4. 22 février 2015 at 21 h 10 min

    Le coup de l’avocat c’est tellement vrai, c’est bien pour ça que j’en achète rarement ….

    Moi j’ai eu la spéciale de la décennie par une caissière un peu aigrie de carrefour.

    Je passais à la caisse prioritaire, enceinte donc, elle m’a dit vous avez la carte d’invalidité ? Je réponds donc le plus naturellement du monde mais je suis enceinte .

    Etant couverte, ça ne se voit pas forcement, et là elle m’a gratifié d’un magnifique ….  » Montrez moi !! »
    Je savais pas trop si il fallait rire ou pleurer sur le coup, je revenais d’un rendez vous chez le docteur, je lui ai étalé toutes mes feuilles d’analyses devant sa petite gueule mdr elle a plus osé rien dire !

  5. 19 février 2015 at 9 h 08 min

    J’ai ri ^_^.

    EN 6 tu pourrais mettre ceux qui prennent 10 minutes pour choisir le bonbon du petit Bryan exposé devant la caisse :).

  6. 17 février 2015 at 14 h 59 min

    Hello !
    Je suis d’accord avec le 4ème et le 1er. En revanche, je trouve que tu es gentil, car la mamie qui me fait ça, je l’embrouille direct 😉
    Moi c’est un autre truc qui m’énerve : les magasins qui ne font pas queue unique (quasi tous, quoi), ni caisses rapides… Parce que je tombe TOUJOURS sur la caisse qui n’avance pas !

  7. franchute
    17 février 2015 at 13 h 20 min

    De voir que ça avance plus vite à la caisse d’à côté, car c’est toujours là où tu es que le client a oublié de mettre l’étiquette sur les légumes ou bien le client juste devant toi a un article qui ne passe pas en caisse…

    • Mel
      17 février 2015 at 13 h 30 min

      Hahaha tu es de ceux la aussi ?

  8. naoned girl
    16 février 2015 at 19 h 01 min

    les vieux qui te laisse pas passer aux caisses prioritaires femmes enceintes ou familles…

    • Mel
      16 février 2015 at 19 h 07 min

      J’ai jamais été enceinte et n’ai pas été victime de telle discrimination mais je laisse toujours passer les femmes enceinte et/ou avec bébé 😉

      • sophie
        21 février 2015 at 17 h 26 min

        En revanche moi oui j’ai été enceinte et c’est très rare voir quasi jamais qu’on te laisse passer même à une caisse prioritaire !!

Répondre à Mel Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *